Mares de chagrin, vagues de joie

08 janvier 2010

Une fille de l'air, une fille de rien.

Une ombre si légère que rien ne la retient.

Ombre qui va à la fac et repart, silencieuse ou presque
Rien à envier de tout cela
Je revis en buvant mon thé
Les moments de félicité
Créer sa petite famille de sims toulousaine
Et tant de choses à oublier.

Prendre des photos,
jouer dans la neige,
Se faire oublier
et ne pas pleurer
Avancer.


DSC_0473


Mon coeur Boeïng survole pressé le grand ring, sans se poser.

Posté par cannasonges à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 novembre 2009

Bidibop.

Courage ma fille.

Il y a des situations devant lesquelles on ne peut que reculer, rester interdit, malgré la meilleure volonté du monde. Des murs qui se dressent et nous devant, insignifiants.
Il y a des mals que l'on peut combattre mais qui viennent seulement de nous-mêmes, alors ce sont les plus durs à localiser et à soigner.
Il doit être plus difficile de prendre soin de soi que d'autrui, en tout cas pour moin, ce qui explique pourquoi je suis aussi sentimentale.

Il y a des situations où l'on ne peut que subir. Un certain temps, jusqu'à retrouver la force d'avancer. Je me moque de ce que les gens pensent de ma propre manière de me relever!

Merci à vous tous et merci à toi.

Posté par cannasonges à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2009

Comment ne pas perdre la tête, serrée par des bras audacieux,
Car l'on croit toujours aux doux mots d'amour quand ils sont dits avec les yeux
Moi qui l'aimais tant, ...

Il ne m'aime plus, c'est du passé, n'en parlons plus.


Des soleils d'yeux clairs, mais qui ont disparu
La fin d'une époque.

Il paraît que le bonheur se refuse.P1280613

Posté par cannasonges à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2009

Toulouse.

Autre étape d'une vie, la mienne. Construction d'un avenir, d'une personne. Des rencontres. Apprendre à être autonome, à être indulgent, tolérant, courageux. Apprendre ses limites, celles des autres, celles du monde.
Rêver à un, à deux, avoir le droit ou pas, qu'importe.
Plancher, vivre dans le passé avec Descartes et les autres et trouver dedans la société moderne. Revenir en 2009 pendant les vacances ^^.

Avoir des projets, aller au bord de la Garonne, essayer le Vélib, organiser des week ends, rentrer à 4 heures du matin, ouvrir ou pas aux commerciaux qui frappent chez toi.
Aider les autres à se rassurer, savoir se mettre de côté, savoir réfléchir et relativiser, mettre la musique à fond et éclater de rire ou en sanglots.
Partager son temps, ses sourires, ses vacances, savoir profiter de tout même en peu de temps, savoir tirer ce qu'on peut de chaque chose.
Prendre un rendez-vous chez le médecin, sécher les cours, argumenter,être simple et modeste. Penser à tout.
Prendre le temps de savoir ce qu'on veut, prendre ce qu'on peut. S'égarer.

Et s'évader quand même. 


P1290153

Posté par cannasonges à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2009

Joyeux Vandales

A nous le Toulouse du samedi soir, après un jour de tempête enfermés, des trains et autoroutes bloqués, des arbres qui tombent.
Nous allons à la Cale Sèche, mes comparses et moi-même, notre bateau préféré (eh oui, que de drôles de vaisseaux dans Toulouse!!!)
puis au Breughel ....

Pour une seconde fois où j'y allais (volontairement), elle valait bien le prestige de la première. Oh ma taverne tu n'a pas changé!!! De ma musique, petit concert, des gens bizarres ou adorables, qui nous parlent "hé salut mesdemoiselles" (à Elo et moi) -blablatage chiant- "au fait, vous connaissez la rue Kétanou?" ah ça pour sur on les connait. "vous voulez que je vous les présente?" regard perplexe, incrédule, on retourne s'asseoir.
Elo : "mais Cloé, c'est vrai, ils sont en tournée ici en ce moment ça peut être eux"
moi : "surtout ici!!!'
Petits coeurs emballés mais peur de faire les groupies, Alexis : "mais allez-y bordel qu'est-ce que ça coûte???"
   Crains surtout pas le ridicule quand on ose pas des fois on recule!!!! (La rue Kétanou haha)

Mais on n'a pas eu besoin de ça : arrivées au comptoir un autre gars plus normal nous parle : "Oh mesdemoiselles quels jolis chapeaux, on ne porte plus assez de chapeaux de nos jours!" nous conseille des bières,  et nous :  "Et la chouffe? (c'est une bière) Chouf la gazelle?" blague pourrite
Réponse dingote: "ah oui exactement!!!! D'ailleurs on joue tout à l'heure à côté, vous venez???"

ça pour sûr qu'on vient!!!! Au Pot Tok, resto vraiment sympa à côté, c'est même plus Toulouse c'est un monde parallèle, quand je vous dis que Toulouse est un vaisseau. Petit concert qui commence, l'extérieur du resto fermé, on ne sort plus que toutes les demi heures et sortie définitive, en bref, on est séquestrées ici, quelle peine!!!!
P1280493o

"Joyeux vandale crève pas la dalle quand il chauffe pas que ses sandales, mets des agathe au bout des doigts, chante à tout le monde un peu de toi!"

Se faire payer une bière par le chanteur, se faire raconter des histoires de miroirs cassés en faisant l'amour (je l'ai pas inventé), chanter avec eux , suivre leurs impros du rythme les yeux dans les yeux avec ceux qui les jouent, quart d'heure cubain, se faire piquer des chapeaux et des bisous sur la joue en passant, Elodie échange sa casquette quelques minutes avec celle en cuir d'un gars qui cherche son blouson et nous dit : "cette casquette, c'est une des pointures du blues qui me l'a donnée avant de mourir à Cuba" : charmant, mythe ou réalité, peu importe! Il ajoute "ça c'est la meilleure preuve d'amour, regarde, si là je veux te faire passer de l'amour mais que j'ai pas l'occasion, eh bien je te passe ma casquette et ça , ça s'oublie jamais, même si dans 10 ans je te croise dans la rue je te vois je me dis "c'est elle" et tu te dis "c'est lui" " , chanter, danser "Almarita danse chante!" , et puis finalement réussir à sortir à 4heures de par dessous le rideau de faire en faisant d'abord la bise à la serveuse.

P1280495

De l'autre côté c'est la rue, on ne peut pas s'imaginer que derrière ce rideai de fer du resto il y a La Rue Ketanou qui joue, on n'entend rien, mais nous, nous les voyons à travers, sous le charme magique : "mais c'est un monde parallèle! Je sais même plus où je suis!"
Nous rentrons chacune chez nous et notons sur nos petits carnets... Comme quoi à Toulouse rien n'est prévisible.

Posté par cannasonges à 18:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


24 janvier 2009

TO LOOSE.

P1260605petite (vue du balcon)
Reprise plus ou moins tranquille de la prépa, notre petite LSH B toujours aussi soudée, avec le souvenir du repas de classe de Noël et le stress de devoir retourner trouver pour dans deux semaines un endroit où manger à environ 50 dans Toulouse pour le repas de classe.
Conseil de classe, classement, booooOOOoooh euh on regarde ou pas? Et puis d'abord qu'est-ce que je veux faire l'an prochain? Et la khâgne Blabla... Doute d'orientation comme en terminale.

Virées parc de Compans à lire de la poésie, Ponge, Corbière, Du Bellay et Apollinaire au soleil printanier, après un semaine de neige, on s'y perd.n1487072930_191831_8148

Soirée "solo à deux" selon Elodie , il faut dire qu'on était vraiment à l'unisson, moi : "allez viens on va à la cale sèche comme ça je nargue le videur maintenant que je suis majeure"
Une fois entrées "Euh j'aime pas le rhum... Moi non plus... Mais Elo on est dans un bar à rhum! Bon ben euh au pif, une pina colada svp... OH MAIS C'EST TROP BON GOUTE!"
Tourniquets maintenant abîmés du capitole qui ravivent des souvenirs exquis, comme s'accrocher au bord et à un moment quand il monte on n'a plus les pieds par terre!
Virée au Breughel, le temps de choisir "Les amis nous allons fermer, trop tard pour cette fois", nous nous dirigeons dépitées vers l'Autan, trouvant un livre par terre en face du breughel, L'autan bar à déco bizarre à admirer un peu macabre, deux bières , parler voyage, et faire connaissance avec le serveur "ça te fait quoi un gars qui balaye à tes pieds?" euh.... "Nous allons fermer!" Normal il est 3heures du matin, nous faisons notre complainte pour nous-mêmes "mais si tous les bars ferment comment on va faire , on n'a plus de maison!!!" le serveur : "ah mais non mais vous vous pouvez rester, on fait juste sortir les autres" euh... Cloé, Elo, qu'est-ce qu'on fait? A plus!!!
Mais qu'est-ce qu'on fait maintenant??? il suffit d'un regard, qui prouve qu'on est bien un solo à deux : ON VA CHANTER LA SERENADE A ALEXIS! (il habite en face) AaaaaAlexiis!!! Oh merde il dort pas. "vous voulez rentrer les filles? Mais elles sont un peu gaies ou quoi?"
Bon ben ... On va aller dormir....

ET passer toute la semaine à sourire en pensant à cette soirée toulousaine digne de ce nom : toulousaine.

Week-end suivant loose totale, c'est-à-dire aujourd'hui : Tempête alerte orange, arbres qui menacent apparemment de tomber, trains arrêtés, John coincé à Béziers et je me retrouve toute seule sans pouvoir sortir.
C'est quand même une drôle de saison... Et une drôle de ville!!!

Posté par cannasonges à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2008

C'est quand même beau la prépa^^

C'est quand même beau la Prépa...
C'est quand même beau la culture...                          P1260251tit

Mais AVEC

Les soirées de fin de semaine
Les petits repas entre filles
Les repas de midi où on est si nombreux qu'il faut caser quelqu'un en bout de table
Le parc japonais de Compans
Gigi la girafe et ses photos dans la c130
Les petites attentions portées à tous
Les rêves de voyages
Les trips sur la bible
L'imprimante du cdi
Gigi D le terrible
La théogonie de la Lsh B
Les missions Rapt de Mascotte (mission bouillabaisse)
Les repas de classe
Les lendemains de repas de classe où tout le monde dort impunément sur sa table
Les déjeuners en Histoire
La bouilloire, achat commun d'une grande utilité
Les bords de garonne
La place Arnaud Bernard des jeudis midis
Les passages devant le Breughel et des restos à se dire "faut qu'on y aille!"
Les fou-rires avec Elodie en plein cours, juste à cause de nos têtes
Les check du genou
Les chansons d'Henri Dès
Les e-mails souterrains
Les moments de silence
Les pions qui nous reconnaissent quand on va manger au lycée le soit à 18h45
Les blagues entre Happy Few
Les départs nostalgiques en vacances
Les retours joyeux à l'idée de se revoir
Les feuilles mortes
Les rideaux verts
Les jingle genre "tikanikomak tikanikomak... Ohé ohé!"
Les citations de profs notées en cours et placardées dans nos toilettes
Les petits apparts de 20 mètres carrés qui sont tous agencés pareil
...
                           IMG_6079           IMG_6124                          IMG_6130
(Les clans, la meute... En prépa on ne doit pas se laisser marcher sur les pieds voyez vous, chacun a sa technique pour impressionner d'autre...)

Posté par cannasonges à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 décembre 2008

I'm made of this

Une dernière semaine de minorité....

IMG_6140

Sweet dreams are made of this, who am i to disagree, travel the world and the seven seas, everybody's looking for something.

(Toulouse, prépa, mais toujours dans le Royaume des Chats.)

Posté par cannasonges à 20:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 novembre 2008

Cerisette rétro

P1230150    Entre les mondes .     P1230156

(Vivre c'est détacher sa ceinture et chercher à ses battre - Zorba le Grec ^^)

Posté par cannasonges à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2008

Bachelière

BAC MENTION BIEN

dit la liste , relevé de notes plein de surprises, du genre 16 en histoire , tu sais Cloé là où tu croyais avoir 8?!
Petit 9 en philo, comme toute ma classe, sujets hyper durs ...
joli 19 à mon oral d'italien et 17 en musique j'ai géré (merci la valse! enfin ça a pas empêché Marion d'avoir 20 =O)

Et puis inespéré un prix d'écriture du lycée! Hallucination lors de la réception du courrier, cérémonie jeudi en compagnie de Pauline ma chère camarade future de saint sernin également, d'ailleurs nous avons visité le forum des hypokhagneux de saint sernin (tchat entre les futurs élèves, rassurant) où nous rencontrons nos futurs amis (ou ennemis m'enfin) et découvrons que ous sommes 4 corréziens quand même ^^

Je bois du champagne en attendant jeudi puis samedi =)
A BIENTOT!

Posté par cannasonges à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]